“Ceci” dit ou la naissance de l’atelier

Après 16 ans passés au sein d’un bureau d’études bordelais (dont 14 en tant que membre de sa direction), il était important pour moi de m’offrir un espace de travail et d’initiatives différent afin de développer un mode de relation aux territoires, élus, techniciens et bénévoles, davantage en accord avec les valeurs que j’essaie de porter. Et comme bien souvent, il a été plus facile d’impulser cette nouveauté en provoquant un changement de décor. Sans pour autant faire « table rase » du passé, je suis heureuse d’être intervenue pendant 2 ans dans un environnement professionnel, au sein de la SCIC Co-actions, qui fait la part belle à l’action collective, à la mutualisation de moyens, à la diversité des parcours, à la sincérité de la démarche et à un pragmatisme découlant de nombreuses expériences croisées.

Loin d’être vertigineuse, cette autonomie a été un espace de liberté et de formation qui m’a permis de réelles évolutions dans ma pratique professionnelle.

L’activité de l’Atelier Ceci s’interrompt à présent. Mais ma modeste participation  au développement culturel des territoires se poursuit sous une autre forme (en savoir plus).